E-mail
Imprimer

Stratégie

Après une phase de recentrage sur son activité de foncière et de rééquilibrage de ses actifs au profit des commerces, Affine poursuit sa stratégie d’optimisation de la gestion de son patrimoine. Celle-ci a notamment pour objectif l’amélioration de la qualité et de la rentabilité des immeubles, le développement des relations avec les locataires et une meilleure maîtrise des coûts.

L’amélioration de la qualité du patrimoine représente une priorité à moyen terme. La baisse des valeurs entraînée par la crise a freiné la rotation des actifs sur le marché, réduisant ainsi les opportunités d’acquisitions. De même, elle a engendré d’importants ralentissements dans la mise en chantier de nouveaux bâtiments, une situation renforcée par l’arrivée de standards de construction toujours plus exigeants, associés à une plus grande sensibilité de l’utilisateur aux problématiques environnementales.

La rénovation ciblée du parc immobilier du groupe répond ainsi aux exigences à la fois des locataires et des actionnaires. En proposant un espace de travail de meilleure qualité, elle permet souvent un allongement des baux sécurisant les loyers, et une meilleure valorisation des biens ; cette plus grande proximité avec les locataires créée un juste équilibre qui ne se limite pas à la seule dimension financière.

L’optimisation du portefeuille immobilier se traduit également par la poursuite des arbitrages de bâtiments ne répondant plus à la stratégie du groupe selon des critères de taille, de maturité ou de coût de mise à niveau en matière environnementale.

Le groupe souhaite reprendre parallèlement une politique active de croissance, soit par des acquisitions ponctuelles, soit par des achats de portefeuille ou de sociétés conformes aux critères de rentabilité et de risque du groupe.

Affine intervient dans les métropoles régionales, et ponctuellement dans des villes de moindre taille qui présentent un fort potentiel de développement, et plus particulièrement les villes desservie par le TGV. En prenant part à la redynamisation des villes et à la définition du paysage urbain de demain, en étroite coopération avec les collectivités locales, Affine contribue au développement de leur environnement économique ainsi qu’à celui de leur tissu urbain.

L’immobilier d’entreprises régional présente une plus grande stabilité des valeurs et un rendement plus élevé qu’à Paris, marché affecté par des comportements plus spéculatifs. Par sa démarche d'investisseur long terme et sa diversification, tant géographique que par type d'actif, Affine échappe aux obstacles que peuvent rencontrer certains investisseurs sur ces marchés, notamment en raison de leur plus faible profondeur. Parmi les métropoles régionales dans lesquelles Affine est déjà bien implantée figurent notamment : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes. Affine est toujours présente à Paris et en région parisienne.

Multi-spécialiste, le groupe est en mesure de saisir les opportunités lui paraissant offrir les meilleures perspectives de création de valeur sur les trois types d'actifs que sont les bureaux, les commerces et les entrepôts. En adoptant une approche industrielle à taille humaine, Affine s'appuie sur une plateforme commune pour la gestion des immeubles, tout en permettant le traitement personnalisé des demandes de chacun de ses locataires par ses asset-managers spécialisés. Le groupe souhaite développer ce principe à moyen long-terme afin d'offrir un maximum de services et de fidéliser ses clients.